Livres

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Pourquoi boit-on du vin ?
Pourquoi boit-on du vin ?

Physicien, Docteur en sciences, Fabrizio Bucella est professeur à l’Université Libre de Bruxelles où il enseigne les mathématiques et la physique depuis plus de dix ans. Egalement sommelier de l’Associazione Italiana Sommelier (AIS), il est directeur de l’école d’œnologie Inter Wine & Dine (IWD). Son premier livre consacré au vin et intitulé «L’anti-guide du vin, ce que les autres livres ne vous disent pas» a été publié aux éditions Dunod et rassemble une septantaine de questions que la plupart des gens se posent mais n’osent pas formuler. L’auteur y répond de manière ludique et avec humour tout en mettant fin à certaines idées reçues, en apportant des réponses scientifiques, historiques et anecdotiques pour faire découvrir le vin d’une façon nouvelle. Fabrizio Bucella vient de faire paraître, toujours aux éditions Dunod, un second ouvrage : «Pourquoi boit-on du vin ? ». Qualifié « d’enquête insolite et palpitante » par son auteur, ce livre est le fruit d’une dizaine d’années de recherches, de conférences et d’activités d’enseignant. Ses dix chapitres sont liés à autant de disciplines scientifiques (santé, chimie, biologie, physique, etc…) pour tenter de répondre à la question, au-delà de la simple constatation, que le vin (et autres boissons fermentées) « c’est bon». Cet ouvrage n’est pas destiné à trouver des réponses pour décrire ou déguster le vin, mais bien pour comprendre comment le vin a acquis la place de « mère » de toutes les boissons. Comment a-t-il traversé l’histoire ? Et quel futur se prépare pour ce breuvage dont le mystère affole les œnologues ? Pourquoi boit-on du vin ? Existe-t-il une explication plus fondamentale ou rationnelle à notre attirance vers cette boisson fermentée que de dire c’est bon ? Le professeur Fabrizio Bucella mène l’enquête et tel un inspecteur minutieux, il est parti à la recherche d’indices sur d’anciens sites archéologiques, dans les paroles des célèbres philosophes et jusque dans les comptes rendus des concours de dégustation de l’époque actuelle. A travers l’histoire et la science, il élucide le mystère des liens profonds entre l’homme et le vin. D’où vient notre attrait pour ce breuvage? L’auteur relève notamment la présence, chez l’homme d’un gène permettant le contact avec les molécules d’éthanol produites par la fermentation. Rencontrant dans la nature des aliments comme des fruits trop mûrs en fermentation, ils en deviennent friands et peuvent régulièrement être ivres, sans en être gravement incommodés. Des raisons médicales peuvent également être évoquées pour expliquer l’attrait de l’homme pour le vin. Ainsi dans le passé, et notamment au 17e siècle, le vin a fait partie de la pharmacopée. Aujourd’hui encore, des vertus thérapeutiques sont prêtées à ce breuvage s’il est bu en quantité modérée. La présence de glutamates dans les boissons fermentées peut aussi contribuer à expliquer l’attrait de l’homme pour le produit de la vigne. Le livre «Pourquoi boit-on du vin ?» est agrémenté d’une série de «contre-enquêtes» anecdotiques et au bout du compte, force est de constater que les explications sont aussi nombreuses qu’il y a d’individus et d’époques, les liens sont profonds entre l’homme et le vin et il faut avouer que l’on ne sait pas vraiment pourquoi. Un livre à consommer sans modération !

C.F.

Pourquoi boit-on du vin ? – Fabrizio Bucella – Editions Dunod