Livres

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Balades Vin en Wallonie
Balades Vin en Wallonie

Dans le monde vinicole, la Wallonie s’est forgé une belle réputation auprès de grandes tables et de grands noms de la gastronomie. Ceci grâce à des agriculteurs, des passionnés de la région wallonne et de vins, des vignerons venus d’ailleurs, des néophytes et des amoureux du terroir qui se sont lancés, depuis quelques décennies déjà, dans l’aventure de la viticulture en Belgique.

Jean-Marc Quinet et Anne Marmasse sont les auteurs du guide «Balades Vin en Wallonie» – paru chez 180° Editions –, dans lequel ils proposent la découverte de 33 vignobles wallons. Du Hainaut aux confins de la province de Liège, ce guide emmène le lecteur à la rencontre de ces vignerons pour lui faire partager leurs joies et leurs expériences. Chacun des 33 vignobles est accompagné d’une sélection de promenades (pédestres ou cyclistes) qui sont accessibles aux alentours des vignobles décrits... Une autre façon de (re)découvrir les beautés de la Wallonie !

Comme le précise Baudouin Havaux (Vinopres), dans la préface de l'ouvrage : Si l’histoire moderne de la viticulture wallonne ne remonte pas à plus de deux décennies, sa progression qualitative est fulgurante. Dire que les vignerons wallons font partie du peloton de tête des producteurs européens, particulièrement pour l’élaboration des mousseux, n’est pas du chauvinisme mais du réalisme.

«Balades Vin en Wallonie» reprend la description de vignobles en pleine santé et propose des rencontres touchantes, des dégustations, des balades à portée de tous. Pour la découverte de ces 33 lieux vinicoles, il faut compter une journée d'excursion pour chacun. Cela inclut la route, la visite, la dégustation et la découverte touristique des environs.

C.F.

Article mis en ligne en août 2021

Les Clefs du Passé
Les Clefs du Passé

Chacun d’entre nous subit l’influence de son passé et est conditionné par sa perception du monde, son rapport à l’argent, ses émotions, sa santé… Ces conditionnements sont souvent douloureux et privent l'individu de la liberté d’être lui-même. Dans son livre «Les Clefs du Passé», paru aux Editions Eyrolles, Noémie de Saint-Sernin explique pourquoi et comment se libérer du passé et des souffrances répétitives. Bref, se libérer pour changer de vie!

L'auteure de ce livre est coach certifiée, conférencière et formatrice en développement personnel. Elle s’appuie, dans cet ouvrage, sur sa propre expérience de vie qui l’a conduite de l’ombre à la lumière. Elle isole quatre leviers fondamentaux qui lui ont permis de changer radicalement sa vie et qui peuvent aider ceux/celles qui en ont besoin. A savoir : prendre sa vie en main, oser le bonheur, pardonner pour se libérer, apprendre à s’aimer. Appliquer ces principes permet de libérer l'énergie indispensable pour se réaliser.

Comme le précise Noémie de Saint-Sernin «La vie ne vous donnera que ce à quoi vous vous attendez. Nous espérons le meilleur mais nous nous attendons au pire. Or nous obtenons toujours ce que nous redoutons inconsciemment et pas ce que nous convoitons consciemment».

Il faut cesser de se raconter des histoires, arrêter d'être une victime, écouter son coeur, positiver avec gratitude, vivre l'instant présent, pardonner pour se libérer, construire une bonne estime de soi, ... dire «oui» à la vie.

L.B.

Article mis en ligne en juillet 2021

Devenez l'acteur de votre mémoire
Devenez l'acteur de votre mémoire

Nous nous souvenons du sens des mots, de la manière dont on roule à vélo, du chemin à emprunter pour arriver à un endroit précis, du prénom de nos enfants, du titre d’un livre ou d’une liste de courses à faire... Sollicitée à tout moment, notre mémoire ne fonctionne pourtant pas toujours comme on le voudrait et l’oubli nous guette parfois. Le livre «Devenez l'acteur de votre mémoire», paru chez Genèse Edition, est un ouvrage, résolument pratique, écrit par un éminent neuropsychologue Xavier Seron en collaboration avec Julie Nootens et Eléonore Seron.

Xavier Seron est docteur en psychologie et professeur émérite à l’Université Catholique de Louvain. Il y a dirigé une équipe de recherche en neuropsychologie cognitive et a codirigé le Centre de Revalidation des Cliniques Universitaires Saint-Luc à Bruxelles. Julie Nootens et Eléonore Seron sont neuropsychologues cliniciennes. Elles évaluent dans leur pratique clinique quotidienne la mémoire et l’ensemble du fonctionnement cognitif de leurs patients. Elles rééduquent la mémoire de ceux qui ont été victimes de lésions cérébrales et proposent des séances de coaching aux personnes qui ressentent un affaiblissement de leur fonctionnement mnésique.

A partir de nombreux exemples et de cas concrets, les auteurs montrent, dans le livre «Devenez l'acteur de votre mémoire», qu'il n'existe pas une seule mémoire, mais des mémoires : celle dite de travail ou à court terme, celle épisodique à long terme avec ses composantes autobiographique et prospective, ainsi que la mémoire sémantique et la mémoire procédurale. On découvre dans cet ouvrage aussi les différentes étapes de la mémorisation (encodage, conservation, restitution) avec, à chaque étape, ses problèmes et ses solutions; les techniques les plus efficaces pour apprendre et se souvenir (l’apprentissage distribué, le rappel espacé, l’association nom-visage, la méthode des lieux, la table de rappel, le mind-mapping); le rôle du sommeil, de l’alimentation et de l’hygiène de vie dans la bonne marche de nos mémoires; et enfin, l’indispensable vertu de l’oubli. Au terme de ce parcours, le lecteur dispose d'une véritable boîte à outils pour un usage plus efficace de ses mémoires au quotidien.

M.VD.

Article mis en ligne en mai 2021

Petit Larousse Illustré 2022
Petit Larousse Illustré 2022

Fondées en 1852, les Editions Larousse célèbrent leurs 170 ans d’existence avec le millésime 2022 du Petit Larousse Illustré, tout à la fois dictionnaire de langue et dictionnaire encyclopédique, à l’illustration abondante et variée, et dont les célèbres pages roses, avec leurs citations, proverbes, maximes et mots historiques, constituent un florilège de notre mémoire collective.

Comme chaque année, le Petit Larousse Illustré accueille dans ses colonnes 150 nouveaux mots, sens et expressions qui sont le reflet des évolutions de notre monde, et cette nouvelle édition est amplement marquée par la pandémie du Covid-19 et la crise sanitaire qui en a découlé. Comme le souligne Carine Girac-Marinier, Directrice du Département Langue française et Encyclopédies aux Editions Larousse : une telle invasion de nouveaux mots liée à une catastrophe n'avait plus été vue depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Les nouveautés se situent à trois niveaux. Tout d'abord des nouveaux mots créés. Ensuite, des mots qui ont changé de sens, comme par exemple, le masque pour se protéger. Et enfin, des mots qui sont passés de la sphère médicale dans le domaine d'usage commun, comme notamment, asymptomatique.

Quant au choix du genre pour le mot Covid, si l'Académie Française opte pour le féminin – la covid –, le Petit Larousse permet, lui, l'usage des deux : la covid ou le covid. Et pour ce qui est de la majuscule ou pas, le Petit Larousse préconise le C (Covid) lorsqu'il s'agit de la maladie, et covid lorsqu'on évoque le virus.

Le Petit Larousse Illustré 2022 reprend plus de 63.800 mots, 28.000 noms propres, 125.000 sens, 20.000 locutions, 5.500 cartes, dessins et photographies, et 150 planches illustrées.

Outre les mots spécifiquement associés à la pandémie de Covid-19, de nombreux autres sont également repris comme les mots liés aux enjeux et problématiques environnementaux (cryosphère, décarbonation ou décarbonisation), à la sphère politique (cyberstratégie, inclusif, sur- et sous- représentation), aux évolutions sociétales (alumni, batch cooking, infodivertissement), aux transformations numériques et technologiques (émoji, néobanque, vidéoverbalisation). Sans oublier les mots de la francophonie tels l'échouerie et la nounounerie au Québec, le tisaneur à La Réunion, s'enjailler à la Côte d'Ivoire, ou aussi le mobar en Suisse.

Une quarantaine de personnalités font leur entrée dans le Petit Larousse comme, par exemple, le cinéaste sud-coréen Bong Joon-Ho, la judokate française Clarisse Agbegnenou, le metteur en scène et plasticien belges Jan Lauwers, le biologiste français Eric Karsenti, le couturier français Thierry Mugler, le mathématicien russe Gregory Margulis ou encore le physicien suisse Nicolas Gisin.

Le Petit Larousse Illustré 2022 est vendu en librairie, avec une carte d'activation offerte pour un accès privilégié au Dictionnaire Internet Larousse 2022, contenant plus de 80 mille mots.

C.F.

Article mis en ligne en mai 2021

Notre-Dame de Paris, l'éternelle
Notre-Dame de Paris, l'éternelle

Pourquoi un nouveau livre sur la Cathédrale Notre-Dame de Paris après les multiples textes écrits dans l'émotion et l'urgence, lors de l'incendie de l'édifice en avril 2019 ?

Ecrivain et membre de l'Académie catholique de France (section Arts et Lettres), Alain Vircondelet commente dans cet ouvrage les photographies inédites de Frantisek Zvardon, un des plus grands photographes tchèques, prises peu de temps avant le désastre d'avril de l'an dernier. La force de ces photographies l'a aidé à porter un texte dont la visée spirituelle rend à la cathédrale – souvent visitée dans un cadre touristique – sa vraie fonction : celle d'être un lieu de culte, conçu dans la ferveur et la piété populaire pour prier.

A l’heure où la France s’interroge encore sur sa résurrection, face à l’ampleur des travaux et aux investissements à y consacrer, cet ouvrage rappelle de quoi est porteuse la Cathédrale Notre-Dame de Paris et pourquoi elle a été édifiée. Un texte-découverte pour les visiteurs du monde entier, mais aussi un texte à méditer !

S.D.

Notre-Dame de Paris, l'éternelle – Alain Vircondelet et Frantisek Zvardon – Editions Du Signe.

Article mis en ligne en mars 2020

Relève-toi et danse
Relève-toi et danse

Rescapée du génocide de 1994, Chantal-Iris Mukeshimana est accueillie en Belgique. Elle a onze ans quand elle est transférée vers la Belgique par les Casques Bleus, au départ d’un hôpital rwandais.

Coupée de ses racines et de sa famille, elle parvient à surmonter son handicap physique et engage un parcours d’intégration progressive sur les plans scolaire, professionnel et social.

En marge du quotidien, elle cherche à savoir ce que sont devenus sa famille et ses proches restés au Rwanda. Sont-ils toujours vivants ? Savent-ils qu’elle se trouve en Belgique ? Cette quête déroule le fil rouge du récit.

L’optimisme et la force de caractère de Chantal-Iris lui permettent de retrouver le goût de vivre. Cette jeune femme solaire devient professeur de danse en chaise roulante à Louvain-la-Neuve où, en 2017, elle crée sa propre école de cyclodanse.

Présenté à la Foire du Livre de Bruxelles 2020, ce récit biographique de Chantal-Iris Mukeshimana, préfacé par la journaliste Colette Braeckman – chargée de l’actualité africaine au journal Le Soir – est écrit par Louisa de Groot, auteur du recueil de poésie Le Parloir (Traces de vie), Prix de poésie de l’Areaw, et animatrice d’ateliers d’écriture créative et poétique. Un témoignage d'où se dégagent force, émotion et optimisme, et offrant un grand plaisir de lecture.

L.B.

Relève-toi et danse – Louisa de Groot – Editions Memory.

Article mis en ligne en mars 2020

Plus de 100.000 livres en ligne
Plus de 100.000 livres en ligne

La ville d'Anvers et Google ont signé un accord pour numériser une grande partie des collections de la Bibliothèque patrimoniale Hendrik Conscience et du Musée Plantin-Moretus. Pour rappel, ce dernier est inscrit sur la liste des sites du patrimoine mondial de l'Unesco.

Il s'agit de plus de 100.000 ouvrages du 16e au 19e siècle – 85.000 livres sélectionnés dans la Bibliothèque patrimoniale et environ 22.500 issus de la collection du Musée Plantin-Moretus – qui seront numérisés et rendus librement accessibles, dans les années à venir, via Google Books et les catalogues des bibliothèques des deux institutions. Google ne numérisera que les publications qui ne sont plus soumises au droit d'auteur, à l'exception de tout ce qui a déjà été numérisé dans d'autres bibliothèques.

En septembre 2020, les 5.000 premiers livres sélectionnés seront transportés d'Anvers au centre européen de numérisation de Google, par lots et à intervalles réguliers, par transport sécurisé. Une fois le travail de numérisation terminé, Google mettra immédiatement les copies numériques en ligne. La Bibliothèque Hendrik Conscience et le Musée Plantin-Moretus recevront également une copie numérique, qui sera intégrée à leur propre catalogue. Avec les milliers de livres qui devront être traités, on s'attend à ce que le dernier ouvrage sera scanné dans trois ans.

M.VD.

www.consciencebibliotheek.be

Photo : Collection de livres, dans l'ancien entrepôt, de la Bibliothèque patrimoniale Hendrik Conscience, à Anvers

Article mis en ligne en mars 2020

Apophis, au clair de lune
Apophis, au clair de lune

Septième livre de Daniel Gaye, ce roman à suspense évoque la venue d’un astéroïde dont le monde va beaucoup parler dans les années à avenir...

L’astéroïde Apophis va frôler la Terre le vendredi 13 avril 2029, à une distance de quelque 30.000 km soit à 1/10 de ce qui nous sépare de la lune. Cet événement braque les projecteurs de l’actualité sur un univers oublié, celui de notre univers. Les Celtes, déjà, n’avaient qu’une crainte, celle que le ciel ne leur tombe sur la tête. En sera-t-il de même demain ? Le sujet préoccupe les jeunes générations inquiètes quant à leur devenir. Pour Roland et Maryse, respectivement astrophysicien et historienne, les événements meurtriers ne leur tombent pas dessus par hasard. Des faits analogues se sont déjà produits dans le passé. Ils cherchent une relation de cause à effet afin de comprendre et d'arriver à définir un profil des criminels. Mais rien n’est simple ni évident dans cet univers impitoyable. Réfugiés dans un ancien béguinage, ils vont déchanter au fil des tourments. Et c'est la descente aux enfers.

«Apophis, au clair de lune» est un polar atypique en ce sens que des scientifiques vont s’improviser inspecteurs de police à la suite d’incidents majeurs. Une situation qui se dégrade vite, la Terre est menacée par des tueurs sortis de nulle part. Les gens sont confinés chez eux totalement désarmés devant cette puissance phénoménale. Un ouvrage offrant d'intenses moments de lecture, à découvrir absolument.

S.B.

Apophis, au clair de lune – Daniel Gaye – Editions Le Lys Bleu.

Article mis en ligne en mars 2020

Au pied du mur
Au pied du mur

La question de la périphérie urbaine est aujourd’hui omniprésente dans les débats sur la ville et le territoire, mais son histoire et son développement restent peu connus. Le livre d'Emilie d'Orgeix « Au pied du mur - Bâtir le vide autour des villes (XVIe-XVIIIe siècle)» – paru aux éditions Mardaga – explore, pas à pas, le rôle clé qu’a tenu la périphérie dans la structuration et l’économie urbaine du XVIe siècle au XVIIIe siècle.

Se fondant sur un corpus de sources manuscrites et iconographiques inédits, cet ouvrage illustre combien, au-delà des remparts, agents du roi, administrateurs municipaux, gestionnaires militaires et habitants se livrent une guerre sans merci pour s’approprier des espaces que tous considèrent comme légitimes. Si le « tour de ville » est avant tout un terrain stratégique pour les ingénieurs, c’est aussi un lieu revendiqué par la population, qui bruisse d’infractions et de « petits arrangements » entre voisins de tout rang et de tout bord.

Destiné aux architectes, historiens et urbanistes, ce livre traite ainsi de la construction des marges de la ville, de la Renaissance à la Révolution, tout en allant bien au-delà. Il illustre combien la périphérie urbaine a constitué l’un des principaux laboratoires de la fabrique urbaine d'Ancien Régime, reconstruisant par là même la généalogie brisée entre villes modernes et contemporaines.

C. de V.

Au pied du mur – Emilie d'Orgeix – Editions Mardaga

Pourquoi boit-on du vin ?
Pourquoi boit-on du vin ?

Physicien, Docteur en sciences, Fabrizio Bucella est professeur à l’Université Libre de Bruxelles où il enseigne les mathématiques et la physique depuis plus de dix ans. Egalement sommelier de l’Associazione Italiana Sommelier (AIS), il est directeur de l’école d’œnologie Inter Wine & Dine (IWD). Son premier livre consacré au vin et intitulé «L’anti-guide du vin, ce que les autres livres ne vous disent pas» a été publié aux éditions Dunod et rassemble une septantaine de questions que la plupart des gens se posent mais n’osent pas formuler. L’auteur y répond de manière ludique et avec humour tout en mettant fin à certaines idées reçues, en apportant des réponses scientifiques, historiques et anecdotiques pour faire découvrir le vin d’une façon nouvelle. Fabrizio Bucella vient de faire paraître, toujours aux éditions Dunod, un second ouvrage : «Pourquoi boit-on du vin ? ». Qualifié « d’enquête insolite et palpitante » par son auteur, ce livre est le fruit d’une dizaine d’années de recherches, de conférences et d’activités d’enseignant. Ses dix chapitres sont liés à autant de disciplines scientifiques (santé, chimie, biologie, physique, etc…) pour tenter de répondre à la question, au-delà de la simple constatation, que le vin (et autres boissons fermentées) « c’est bon». Cet ouvrage n’est pas destiné à trouver des réponses pour décrire ou déguster le vin, mais bien pour comprendre comment le vin a acquis la place de « mère » de toutes les boissons. Comment a-t-il traversé l’histoire ? Et quel futur se prépare pour ce breuvage dont le mystère affole les œnologues ? Pourquoi boit-on du vin ? Existe-t-il une explication plus fondamentale ou rationnelle à notre attirance vers cette boisson fermentée que de dire c’est bon ? Le professeur Fabrizio Bucella mène l’enquête et tel un inspecteur minutieux, il est parti à la recherche d’indices sur d’anciens sites archéologiques, dans les paroles des célèbres philosophes et jusque dans les comptes rendus des concours de dégustation de l’époque actuelle. A travers l’histoire et la science, il élucide le mystère des liens profonds entre l’homme et le vin. D’où vient notre attrait pour ce breuvage? L’auteur relève notamment la présence, chez l’homme d’un gène permettant le contact avec les molécules d’éthanol produites par la fermentation. Rencontrant dans la nature des aliments comme des fruits trop mûrs en fermentation, ils en deviennent friands et peuvent régulièrement être ivres, sans en être gravement incommodés. Des raisons médicales peuvent également être évoquées pour expliquer l’attrait de l’homme pour le vin. Ainsi dans le passé, et notamment au 17e siècle, le vin a fait partie de la pharmacopée. Aujourd’hui encore, des vertus thérapeutiques sont prêtées à ce breuvage s’il est bu en quantité modérée. La présence de glutamates dans les boissons fermentées peut aussi contribuer à expliquer l’attrait de l’homme pour le produit de la vigne. Le livre «Pourquoi boit-on du vin ?» est agrémenté d’une série de «contre-enquêtes» anecdotiques et au bout du compte, force est de constater que les explications sont aussi nombreuses qu’il y a d’individus et d’époques, les liens sont profonds entre l’homme et le vin et il faut avouer que l’on ne sait pas vraiment pourquoi. Un livre à consommer sans modération !

C.F.

Pourquoi boit-on du vin ? – Fabrizio Bucella – Editions Dunod