Tourisme

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

La saison 2021 a débuté à Keukenhof
La saison 2021 a débuté à Keukenhof

Si le grand festival floral de Keukenhof, à Lisse aux Pays-Bas, ne débute qu'au printemps prochain, la saison 2021 y a déjà commencé avec la plantation de bulbes. En effet le 8 octobre dernier, les employés du jardin de Keukenhof ont planté les premiers bulbes à fleurs dans le parc, à proximité du moulin à vent historique. Ce fut le coup d’envoi de la plantation de sept millions de bulbes sur le site. Keukenhof est d'une importance majeure pour les secteurs du tourisme et des fleurs aux Pays-Bas : cent producteurs fournissent les bulbes à Keukenhof et six cents producteurs de fleurs participent aux expositions florales présentées.

En 2020, suite à la pandémie du Covid-19, les visiteurs n’ont pas pu se balader dans le parc pour découvrir les magnifiques espaces floraux créés. Mais Keukenhof était virtuellement ouvert et les belles vidéos mises en ligne leur ont permis d’explorer le parc de chez eux.

En 2021, Keukenhof espère pouvoir accueillir les visiteurs sur place. Toutefois, le parc n'attend que 50% du nombre de visiteurs par rapport à l'édition 2019.

Keukenhof ouvrira ses portes pour la 72e fois le 20 mars 2021 et accueillera le public durant huit semaines, c'est-à-dire jusqu'au 9 mai.

G.D.

www.keukenhof.nl

Photo : plantation des premiers bulbes en octobre 2020 / © Keukenhof

Article mis en ligne en octobre 2020

Nouvelle offre tarifaire de Brussels Airlines
Nouvelle offre tarifaire de Brussels Airlines

La pandémie de Covid-19, qui a paralysé l'aviation mondiale en quelques semaines, a eu un impact dramatique sur les résultats financiers de Brussels Airlines au cours du premier semestre 2020. En effet, la compagnie aérienne enregistre, pour cette période, un chiffe d’affaires de 252 millions d'euros, soit 63% de moins que l'année précédente (1er semestre 2019 : 684 millions d'euros). Brussels Airlines a transporté, entre janvier et juin 2020, 67% de passagers en moins qu'au cours du premier semestre 2019. En réponse à la crise, Brussels Airlines a pris des mesures immédiates et drastiques pour réduire les coûts, tant variables que fixes. Mais la compagnie continue à mettre en valeur son identité belge et ses partenaires locaux.

Elle a, entre autres, optimisé son produit court-courrier et s'aligne ainsi sur les autres compagnies aériennes du Groupe Lufthansa (Austrian, Lufthansa et Swiss).

Cinq nouvelles classes tarifaires sont introduites à partir du 18 août 2020 pour des vols à partir du 1er septembre. Avec trois nouveaux tarifs en Economy Class, deux en Business Class et plusieurs autres offres complémentaires, les passagers pourront personnaliser leur voyage. En alignant son offre sur celle du Groupe Lufthansa, la compagnie aérienne belge bénéficiera également des investissements du groupe dans l'informatique et le développement de nouveaux produits.

Les trois classes tarifaires en Economy Class sont : Economy Light proposant le tarif le plus bas, sans aucune flexibilité et qui convient aux voyageurs soucieux de leur budget et voyageant uniquement avec un bagage à main; Economy Classic avec un tarif standard pour ceux qui souhaitent voyager avec les conforts classiques inclus dans le prix de leur billet, comme un bagage enregistré de 23 kg et un degré de flexibilité limité; Economy Flex offrant une grande flexibilité dans l'organisation du voyage et comprenant un changement gratuit de réservation. Quelle que soit la classe tarifaire en Economy Class et ce, sur tous les vols court-, moyen- et long-courriers, un bagage à main de 8 kg est inclus en plus d'un accessoire personnel. Cette offre uniformisée à travers l'ensemble du Groupe Lufthansa permet de standardiser les vols de correspondance au sein du groupe.

De plus, Brussels Airlines continue à offrir le confort exclusif de sa Business Class. Cette dernière, parfaitement adaptée aux besoins des voyageurs d'affaires, comprend – quel que soit le tarif – deux bagages à main de 8 kg chacun et un accessoire personnel. Les deux nouveautés sont Business Saver pour les passagers souhaitant profiter de tout le confort de la Business Class et d’un certain degré de flexibilité, et Business Flex pour les voyageurs souhaitant bénéficier du confort de la Business Class et d’une flexibilité totale, y compris un remboursement sans frais.

Ces classes tarifaires peuvent être réservés sur www.brusselsairlines.com et auprès des agences de voyage dès le 18 août. Dans le cadre de cette nouvelle expérience de voyage, tous les paiements se font par carte bancaire.

C.F.

www.brusselsairlines.com

Photo : © Brussels Airlines

Article mis en ligne en août 2020

Le secteur du tourisme continue d'agir contre la pollution plastique

La pandémie du Covid-19 en cours a déjà durement frappé le secteur du tourisme, mettant en péril plus de 100 millions d'emplois. Alors que les pays commencent à se redresser et que le tourisme redémarre pour un nombre croissant de destinations (fin juillet 2020, 40 % des destinations avaient assoupli les restrictions sur les voyages), l'Initiative Mondiale sur le Plastique et le Tourisme, dirigée par l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) et le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE), en collaboration avec la Fondation Ellen MacArthur, a fourni un plan d'action aux parties prenantes des secteurs public et privé pour s'attaquer aux causes profondes de la pollution plastique en ces temps compliqués.

L’Initiative Mondiale sur le Plastique et le Tourisme rassemble le secteur du tourisme autour d'une vision commune pour s'attaquer aux causes profondes de la pollution par les plastiques. Elle permet aux entreprises et aux gouvernements de mener des actions concertées, donnant l'exemple dans la transition vers la circularité dans l'utilisation des plastiques.

Une nouvelle série de recommandations décrit comment le secteur du tourisme mondial peut poursuivre sa lutte contre la pollution plastique tout en faisant face efficacement aux défis de santé publique et d'hygiène de la pandémie Covid-19. En effet, lorsqu'ils ne sont pas correctement éliminés, les produits tels que les gants, les masques et les bouteilles de désinfectant peuvent finir par polluer les milieux naturels autour des principales destinations touristiques.

Les recommandations illustrent comment la réduction de l'empreinte plastique, l'augmentation de l'engagement des fournisseurs, la collaboration plus étroite avec les services de gestion des déchets et la garantie de la transparence sur les mesures prises, peuvent contribuer de manière significative à une reprise responsable du secteur du tourisme.

Le secrétaire général de l'OMT a déclaré : «Nous avons la responsabilité de reconstruire en mieux. Ne pas gérer de manière responsable la transition vers la nouvelle réalité à laquelle nous sommes confrontés, y compris l'accent mis sur les mesures de santé et d'hygiène, peut avoir un impact environnemental important, c'est pourquoi cet engagement renouvelé est d'une importance vitale. Nous sommes fiers d'annoncer aujourd'hui les premiers signataires de l’Initiative Mondiale sur le Plastique et le Tourisme». Et la directrice de la division de l'économie du PNUE a ajouté : «Nous devons adopter une approche scientifique et soutenir les gouvernements, les entreprises et les communautés locales pour nous assurer que nous prenons les mesures les plus efficaces pour protéger l'hygiène et la santé sans créer de pollution et nuire à notre environnement naturel. Ces recommandations portant sur l'hygiène et le plastique jetable peuvent accompagner les acteurs du secteur du tourisme dans leurs efforts pour une reprise responsable».

La publication des recommandations, le 22 juillet 2020, a eu lieu au moment même où des entreprises de premier plan mondial – le groupe Accor, le Club Med et le Groupe Iberostar – consolidaient leur engagement dans la lutte contre la pollution plastique et devenaient trois des premiers signataires officiels de l'Initiative Mondiale sur le Plastique et le Tourisme, avec plus de 20 signataires de tous les continents, y compris des acteurs clés de l'industrie et des organisations de soutien qui joueront le rôle de multiplicateurs. Parallèlement à cela, le Fonds mondial pour la nature (WWF), qui est membre du Comité consultatif de l'Initiative Mondiale sur le Plastique et le Tourisme, a fait état des recommandations.

C. de V.

www.unwto.org

Article mis en ligne en juillet 2020

Voyager en toute sécurité cet été
Voyager en toute sécurité cet été

L'organisation de voyages Neckermann et l'hôpital UZ Brussel travaillent, cet été, étroitement ensemble afin de pouvoir conseiller les milliers de voyageurs belges qui partiront en vacances. Grâce aux conseils d'un infectiologue et à une «hotline téléphonique» pour les consultations à distance, ils veillent à ce que tout le monde puisse voyager en toute sécurité.

Afin de fournir aux Belges partant en vacances, cet été, des informations de voyage correctes et complètes, Neckermann et l’hôpital UZ Brussel s'associent en mettant en place une «hotline téléphonique» spécialement conçue pour toutes les questions relatives au Covid. Les vacanciers peuvent poser toutes les questions souhaitées au regard de leur destination de vacances, mais aussi pour obtenir des conseils de santé. Neckermann reçoit pour se faire le soutien de la Clinique du Voyageur de l'UZ Brussel.

La «hotline» est accessible au numéro de téléphone 09 277 22 88. Les employés de Neckermann orientent les personnes ayant des questions très spécifiques vers les spécialistes de la Clinique du Voyageur.

Les personnes n'ayant pas besoin de consultation mais qui recherchent seulement des conseils simples pour partir en vacances en toute sécurité, peuvent se rendre sur le site COVID-19 de la Clinique du Voyageur. Un infectiologue, le Dr Rembert Mertens, donne des conseils et des astuces, toujours en suivant les dernières mises à jour des directives dictées par le Conseil National de Sécurité.

Les patients de l'hôpital n'ont pas été oubliés puisque grâce à l'une des 500 paires de lunettes de réalité virtuelle achetées par la Fondation UZ Brussel, chaque patient – s'il le souhaite – pourra voyager virtuellement depuis sa chambre d'hôpital, où grâce aux films en 3D de Neckermann, il sera immergé dans l'atmosphère de sa destination de rêve.

S.D.

Article mis en ligne en juillet 2020

Carte de la Wallonie gourmande
Carte de la Wallonie gourmande

Wallonie Belgique Tourisme vient d’éditer une toute nouvelle carte intitulée «40 visites gourmandes en Wallonie».

Cette carte propose une sélection de quarante producteurs et artisans fiers de mettre en valeur leur terroir, leur savoir-faire, leur générosité et leur identité. Brasseurs, vignerons, chocolatiers et autres producteurs wallons y sont présentés en quelques lignes, avec les informations pratiques et les dégustations proposées. Comme, entre autres, la Brasserie Dubuisson en Wallonie Picarde et son tout nouveau Beerstorium à Pipaix, le vignoble de l’Abbaye de Villers-la-Ville, les chocolats d’Edouard à Florenville, la Siroperie artisanale d’Aubel et l’Escargotière de Warnant, qui proposent une visite de leurs infrastructures ou ateliers.

La carte est disponible en version papier au bureau d’informations touristiques de WBT à Bruxelles (Espace Wallonie : 25 rue du Marché aux Herbes) et dans les organismes et chez les partenaires touristiques répartis dans toute la Wallonie. Elle est aussi disponible sur le site : visitwallonia.be/visites-gourmandes.

D.T.

Article mis en ligne en juillet 2020

Guide Michelin Main Cities of Europe
Guide Michelin Main Cities of Europe

Cette année, la sortie du Guide Michelin Main Cities of Europe a été retardée à cause de la crise du Covid-19, mais coïncide avec la réouverture progressive des restaurants européens. Les nouvelles récompenses attribuées mettent en lumière la diversité et la qualité des établissements présents sur le territoire européen. Aussi indispensable aux hommes/femmes d'affaires qu'aux touristes qui aiment sillonner les routes gourmandes d'Europe, cette édition 2020 regroupe 39 villes, dans 23 pays, et recommande plus de 1.850 établissements parmi lesquels 24 restaurants de 3 étoiles dont 4 nouveaux, 95 de 2 étoiles dont 13 nouveaux, 380 établissements d'une étoile dont 52 nouveaux, et 253 établissements «Bib Gourmand» dont 41 nouveaux.

En Pologne, Cracovie reçoit sa toute première étoile Michelin : une récompense attribuée à Bottiglieria 1881, où le talentueux chef Przemyslaw Klima transforme le meilleur du terroir polonais dans ses assiettes modernes et créatives. Intimistes, ses caves à vin séculaires de Kazimierz offrent le parfait décor pour découvrir le travail du chef.

Ljubljana, capitale de la Slovénie, fait son entrée dans le guide pour la première fois. L’établissement Atelje, où officie le chef Jorg Zupan, reçoit une étoile. Nourri de ses expériences dans les cuisines du monde entier, le chef y propose une cuisine simple mais raffinée, dans un cadre moderne et décontracté.

La scène culinaire autrichienne s’enrichit de deux nouveaux restaurants d'une étoile : APRON et The Glass Garden. Le premier, situé à Vienne, est notamment remarquable par son impressionnante cuisine ouverte, d’où l’on peut observer le chef Stefan Speiser réinterpréter des classiques de la gastronomie autrichienne. Quant à The Glass Garden, à Salzbourg, il prend place dans un impressionnant dôme de verre, offrant une merveilleuse vue sur la ville. C’est dans ce cadre que le chef Markus Mayr propose une cuisine sophistiquée et contemporaine.

La Pologne, quant à elle, accueille deux nouveaux «Bib Gourmand» : Szóstka à Varsovie, avec ses audacieux plats à partager, et Fiorentina à Cracovie avec ses réinterprétations modernes des classiques polonais. Ljubljana, en Slovénie, a désormais aussi son premier «Bib Gourmand» : le restaurant Na Gradu.

C.F.

Article mis en ligne en juillet 2020

Qatar Airways revient à Bruxelles
Qatar Airways revient à Bruxelles

Qatar Airways poursuit le redéploiement de son réseau dans le monde avec plus de 45 destinations desservies et 270 vols hebdomadaires.

Depuis le 26 juin dernier, Qatar Airways dessert à nouveau Bruxelles à raison de trois vols par semaine à destination de Doha. Pour rappel, avant la crise liée à la pandémie du Covid-19, la ligne Doha-Bruxelles était opérée quotidiennement.

Depuis Doha, les voyageurs venant de Belgique peuvent rejoindre les destinations desservies par la compagnie au Moyen-Orient, en Afrique, en Asie, dans le Pacifique et en Amérique, en tenant compte des restrictions d’entrée mises en vigueur par les gouvernements locaux.

Alors que les restrictions d'entrée s'assouplissent à travers le monde et que les voyageurs reprennent confiance, le nombre de réservations augmente également, permettant à Qatar Airways d’accroître ses fréquences vers Athènes, Dallas-Fort Worth, Dublin, Islamabad, Jakarta, Karachi, Lahore, Milan, Rome et Singapour. La compagnie qatarie continue également à assurer des vols quotidiens vers de nombreuses destinations mondiales clés dont Londres Heathrow, Melbourne, Séoul, Sydney, Tokyo et Zurich, offrant un réseau solide permettant une connectivité fluide.

Afin de permettre aux voyageurs de planifier leur voyage en toute tranquillité, la compagnie aérienne a étendu ses mesures commerciales pour offrir encore plus de choix aux passagers. Tous les détails et les conditions sont disponibles sur le site de la compagnie : www.qatarairways.com.

C.F.

Article mis en ligne en juillet 2020

Les temps forts de l'été à Nausicaá
Les temps forts de l'été à Nausicaá

Nausicaá, le Centre National de la Mer situé à Boulogne-sur-Mer (France), présente, cet été, deux nouvelles expositions à la fois pédagogiques, spectaculaires et inédites : l’espace Mr.Goodfish réinventé à l’occasion du 10e anniversaire du programme de consommation durable et une exposition immersive en 3D plongeant les visiteurs «Dans l’œil du climat».

A l’occasion des 10 ans du programme Mr.Goodfish, Nausicaá dévoile un nouvel espace dédié à la consommation durable, placé à la fin de l’exposition «Des Rivages et des Hommes». Au cœur de cette scénographie réinventée, les visiteurs entrent en interaction avec le «Food Bar Digital». Le choix fait par le visiteur-consommateur devant l’étal a le pouvoir d’influencer toute la filière des produits de la mer, vers une pêche plus responsable. En suivant les recommandations de Mr.Goodfish, en fonction des saisons et de l’état des stocks, c’est la filière toute entière qui œuvre pour la préservation de la ressource.

Chaque saison, le programme Mr.Goodfish publie une liste de produits de la mer conseillés par des spécialistes en ressources marines. Le but étant d'éclairer les choix des consommateurs et préserver les stocks de produits de la mer fragilisés en consommant d’autres stocks disponibles en abondance. Des animations et des dégustations de produits de la mer seront proposées dans ce nouvel espace interactif tout au long de l’été.


Dès fin juillet, les visiteurs sont conviés à plonger en 3D «Dans l’œil du climat» et à s’engager dans la lutte contre le réchauffement climatique. En effet, fort de son savoir-faire scientifique, pédagogique et muséographique, Nausicaá a développé une exposition qui invite à s’engager dans la lutte contre le réchauffement climatique grâce à des solutions concrètes. Cette exposition immersive présente les solutions existantes, les moyens concrets de passer à l’action, de repenser nos modes de vie et de préparer un monde plus résilient et plus respectueux de la nature.

«Dans l’œil du climat» propose une immersion en 3D dans un parcours de visite avec des images de synthèse à l’échelle 1/1. Les visiteurs voyagent à travers le temps et l’espace, de l’Arctique aux îles du Pacifique, et découvrent les conséquences du réchauffement pour l’espèce humaine et l’ensemble de la biodiversité, ainsi que les gestes pour limiter le changement climatique.

S.D.

Nausicaá : tél. +33 (0)3.21.30.99.99 – www.nausicaa.fr

photo : Greg – Le cœur corail : © Nausicaá

Article mis en ligne en juin 2020

Club Med, le concept du tout compris
Club Med, le concept du tout compris

Fondé il y a 70 ans par Gérard Blitz, le Club Med – toujours animé par un même idéal: vivre ensemble en harmonie et se ressourcer dans une nature préservée – est un découvreur de destinations pour les familles avec une formule tout compris. Présent dans 26 pays, répartis sur 5 continents, le groupe exploite un parc de près de 70 Resorts, offrant à ses clients des vacances certifiées durables.

Les attentes des vacanciers évoluant, le Club Med, qui se veut aujourd'hui plus haut de gamme, diversifie son offre et permet à ses clients de vivre de nouvelles expériences. Pour les voyages à la montagne, les clients souhaitent se retrouver en pleine nature, pratiquer des sports, mais aussi profiter d'activités de bien-être et pouvoir mettre en émoi leurs papilles gustatives.

Se rendre dans une même et seule destination qui cumule de nombreuses expériences, le calme, la pratique du yoga, la méditation, ainsi que les voyages éco-responsables sont parmi les nouveaux souhaits des clients.

C.F.

www.clubmed.be

photo : La Palmyre Atlantique © Club Med

Article mis en ligne en mai 2020

Carte touristique de la Bataille des Ardennes
Carte touristique de la Bataille des Ardennes

La Bataille des Ardennes, durant l’hiver 1944-1945, est la dernière grande bataille du front ouest lors de la Seconde Guerre mondiale. Elle a fortement marqué les esprits par la violence de ses combats, ses conditions climatiques extrêmes et son issue déterminante.

Un peu partout dans les Ardennes, des événements sont organisés afin de commémorer les 75 ans de cet épisode. Mais tout au long de l’année, ce sont de nombreux musées, sites historiques, mémoriaux et chars qui permettent de redécouvrir l'histoire.

Pour accompagner les visiteurs, Wallonie Belgique Tourisme a édité une nouvelle carte touristique, en collaboration avec la Fédération Touristique du Luxembourg belge. Les principaux lieux de mémoire à visiter y sont accompagnés d’explications historiques didactiques et d’une ligne du temps. Une carte historique facilite la compréhension des déplacements des armées. Des circuits-balades offrent la possibilité de découvrir ces témoignages au fil de beaux paysages.

Cette carte bilingue (français/anglais et néerlandais/allemand) est disponible gratuitement auprès des opérateurs touristiques ainsi que sur le site: walloniebelgiquetourisme.be/batailledesardennes. Sur ce site se trouvent également des informations complémentaires sur les lieux à visiter.

G.W.

Article mis en ligne en octobre 2019

Acquisition de Paul Gauguin Croisières par Ponant
Acquisition de Paul Gauguin Croisières par Ponant

Leader mondial de l’expédition de luxe et premier armateur français de navires de croisières, Ponant annonce l’acquisition prochaine de Paul Gauguin Croisières, spécialiste de longue date et internationalement reconnu pour son expertise sur les destinations telles que Tahiti, la Polynésie française, les Fidji et le Pacifique sud.

A l’instar de Ponant, la compagnie Paul Gauguin Croisières allie itinéraires d’exception, service haut de gamme et gastronomie raffinée, pour offrir des expériences inoubliables de voyages en mer. Escales mythiques ou mouillages confidentiels, c’est une invitation au voyage exclusive que les deux compagnies offrent ainsi à leurs passagers, à bord de navires à la taille intimiste.

Fondée en 1988, par des officiers de la marine marchande, Ponant a créé un nouveau style de croisières, sous pavillon français, à travers une conception unique du voyage en mer : accéder à des territoires exceptionnels à bord de yachts au design raffiné où art de vivre, discrétion, service attentionné et cuisine d’excellence tiennent une place de choix. En 2018, Ponant a mis sur pied une Fondation avec pour objectif de préserver les océans et les pôles, ainsi que favoriser les échanges entre les peuples autochtones.

De son côté, Paul Gaugin Croisières propose une expérience de croisière de luxe au cœur des trésors de Tahiti, de la Polynésie française et du Pacifique sud, à bord du m/s Paul Gauguin, navire 5 étoiles à la capacité d’accueil de 332 passagers.

A noter toutefois que dans le cadre de cette acquisition, les deux compagnies conservent leur identité propre.

C.F.

www.ponant.com - www.croisierespaulgauguin.fr

photo : CG © Paul Gauguin Cruises

MUDIA : nouvelle attraction-musée en Province du Luxembourg
MUDIA : nouvelle attraction-musée en Province du Luxembourg

Installé dans un ancien presbytère du 19e siècle entièrement réaménagé, le MUDIA vient d'ouvrir ses portes, en plein coeur du village de Redu, déjà réputé comme Village du Livre.

Initié par un amateur d’art belge, Eric Noulet, appuyé par l’apport de collections d’art privées belges et internationales, le MUDIA réunit de nombreux chefs-d’oeuvre originaux d’artistes de renom de la Renaissance jusqu’à l’époque contemporaine tels que Véronèse, Brueghel, Auguste Rodin, Léon Spilliaert, Kees Van Dongen, Félicien Rops, Fernand Knopff, Rik Wouters, Pablo Picasso, Amadeo Modigliani, Alberto Giacometti, René Magritte, Hergé, Franquin, Philippe Geluck, ...

Peintures, sculptures, dessins, BD, photographies et cinéma cohabitent dans un parcours ludique, digital et high-tech, invitant les visiteurs de tous les âges à participer tout en leur permettant d’apprendre en s’amusant et de comprendre l’univers de l’Art et son évolution.

La particularité du MUDIA réside dans sa scénographie. Avec un dispositif interactif totalement inédit, le musée invite le public à remonter l’histoire à travers un parcours chronologique qui mêle oeuvres d’art et activités ludiques. Au total, une soixantaine de jeux, tableaux animés, vidéos ou tests amusants et intuitifs ponctuent la visite s’étendant sur vingt salles et couvrant sept siècles d’histoire de l’art, du 15e au 21e siècle.

Un film d’animation inédit, pédagogique et ludique à la pointe de la technologie, a été créé spécialement pour le MUDIA. Ce court métrage de dix minutes est projeté dans la dernière salle du musée et permet aux adultes et aux enfants de naviguer sur le « courant de l’art » à la découverte des différents mouvements artistiques et de leurs évolutions, et ce, par le biais d’oeuvres emblématiques.

En plus des nombreuses activités présentes dans chaque salle, un audioguide a été conçu pour le jeune public. La petite fille du film d'animation – la mascotte du MUDIA – pose à une guide les questions que de nombreux visiteurs n'oseraient se permettre et la guide y répond dans un langage simple et accessible. Le parcours est émaillé de petites histoires étonnantes et intrigantes sur les oeuvres, leurs auteurs, l'époque.

Avec plus de 300 oeuvres originales rendant compte de 46 mouvements d’art différents et suivant une approche didactique singulière – illustrée par son slogan «L'Art Autrement» –, le MUDIA offre aux visiteurs – avertis et non-avertis – une vision globale de l’Histoire de l’Art.

S.B.

MUDIA : tél. 061 51 11 96 – www.mudia.be

Photo : vue façade avant du MUDIA / © Atelier de la Grange